Skip to content

Dorade et son accompagnement de céleri aux parfums du Sud

Vous avez certainement du vous en apercevoir, j’adore la cuisine du Sud de la France ! le Sud-est en particulier, enfin pour tout dire la Provence quoi ! La cuisine provençale est certainement une des cuisines que j’affectionne le plus. Dès que je peux, les herbes, telles que le romarin, le thym, le basilic etc… viennent parfumer mes plats, surtout en été de même que les olives ! Mais s’il y  a bien un ingrédient qui est toujours dans mes plats, qu’ils soient chauds ou froids, c’est l’huile d’olive ! J’en suis carrément dingue surtout lorsqu’elle est riche en goût et qu’elle est de grande qualité ! Quelques gouttes suffisent parfois pour sublimer un plat, c’est ce qui s’est passé avec ce que je vous propose aujourd’hui.

Oui j’adore l’huile d’olive et j’ai été gâtée car les Huileries Richard, viennent de me proposer un partenariat. J’ai reçu dernièrement une merveilleuse huile du moulin d’Uzes « Goût à l’ancienne », un pot de confit d’olives noires au gingembre et de l’huile de noix !! Le but étant, si je le souhaitais, de participer à leur petit défi en préparant un plat festif qui utiliserait un ou plusieurs de ces produits.  Je ne m’étais pas tellement préparée à cela mais j’avais tellement envie de goûter à cette huile que j’ai fait un plat avec ce que j’avais en ma possession en me disant que je pouvais bien malgré tout faire un plat sans participer au défi. Quelle idée j’ai eu de faire ce plat un jour où il ne faisait pas très clair dans ma cuisine car mes photos ne sont pas terribles ! C’est dommage car ce plat est tellement délicieux qu’il pourrait effectivement faire un très bon plat principal lors des prochaines fêtes, pour ceux et celles qui, comme moi, affectionnent le poisson. J’ai véritablement été conquise par cette huile qui a délicieusement parfumé ma dorade mais le confit d’olives m’a « bleuffée » je dois dire. Je m’attendais à ce que ce soit comme une tapenade, eh bien non, c’est beaucoup plus parfumé !! Pour réaliser ce plat, je n’en ai mis que très peu sur le céleri et le parfum de ce confit a même détrôné celui du céleri pourtant assez puissant !!  On peut dire qu’avec cette huile additionnée de ce confit et le thym les parfums du Sud étaient dans mon assiette ce jour là !! Qu’est ce que je me suis régalée !!  Merci aux Huileries Richard ! je ne peux que vous conseillez de passer les voir car je suis certaine que le reste de ce qui est proposé est  à la hauteur des deux produits que je viens de déguster et qui m’ont fait adorer ce plat ! Je le propose d’ailleurs au #CataCookingChallenge10 de mon amie Catalina puisque la Provence fait partie du thème d’octobre, la marraine de ce Challenge étant Marie Christine (La tambouille de Nonna).

 La recettepour 2/3 personnes

  • Commencer par préparer le céleri, et préchauffer le four à 180° c
  • Le couper en morceaux puis les éplucher
  • Tailler chaque morceau à la mandoline assez finement
  • Placer un papier cuisson sur la plaque du four
  • Répartir le céleri coupé en tranches
  • Arroser d’un peu d’huile d’olive
  • Saupoudrer de thym séché
  • Saler, poivrer, ajouter 3/4 branches de thym
  • Remuer le tout avec les mains (lavées auparavant) pour bien imbiber les tranches de céleri d’huile
  • Enfourner et laisser cuire durant 40 minutes
  • Sortir la plaque du four et remuer le tout. Saupoudrer de piment d’Espelette. Réserver.
  • Bien essuyer la dorade avec du Sopalin
  • Monter la température du four à 200° c
  • Mettre la dorade dans un plat allant au four
  • Masser la dorade avec quelques gouttes d’huile d’olive
  • Enfourner et laisser cuire 20/25 minutes
  • Cinq minutes avant la fin de la cuisson, enfourner la plaque contenant le céleri pour le réchauffer
  • Lever les filets de la dorade et les placer dans chaque assiette
  • Disposer à côté un lit de céleri.
  • Ajouter avec la pointe d’un couteau un peu de confit d’olive au gingembre sur le céleri à différents endroits
  • Verser quelques gouttes d’huile d’olive sur les filets de dorade
  • Saupoudrer d’un peu de piment d’Espelette et de fleur de sel
  • Servir immédiatement pour la dégustation

Les conseils de Gut

Ajuster la cuisson de la dorade en fonction de la grosseur ! la chair doit se décoller facilement des arrêtes mais doit être encore un peu translucide. Le confit d’olive est vraiment parfumé, ne pas en mettre de trop ! 

Difficulté :    

Cette recette a été réalisée avec l’huile d’olive et le confit d’olives au Gingembre des Huileries RICHARD

Le Blog de Cata   #CataCookingChallenge10   La tambouille de nonna

Cuisinez avec moi en Octobre les produits de saison listés sur :

CUISINONS DE SAISON en fin logo

(Cliquez sur le logo !!)

 

44 Comments »

  1. coucou Claudine
    voila j’apporte mes moules du sud de la france ainsi on se fait un bon repas méditerranéen 🙂 tout est beau dans ton assiette j’aime ces saveurs et surtout avec de l’huile d’olive de qualite
    bise

    J'aime

  2. Bonjour Claudine, je te comprends tout comme toi j’affectionne la cuisine provençale. Je cuisine uniquement avec de l’huile d’olive. Habitant en Haute Savoie, originaire de l’Ardèche, j’agrémente beaucoup de mes plats avec de l’ail, du thym, des herbes de Provence et du laurier été comme hiver.Cette dorade a l’air délicieuse avec le celeri que j’adore mais que je n’ai jamais fait cuire au four, un côté piquant avec le piment d’espelette et le gingembre …On dîne à quelle heure? Gros bisous

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Patricia. Merci de ton gentil petit mot. Tu ne serais pas dépaysée chez moi car j’utilise moi aussi ces aromates le plus possible.
      Le céleri coupé ainsi très finement et cuit au four c’est super et si ensuite tu peux le parfumer avec un peu d’huile et de confit d’olive alors c’est le top !! Bonne soirée Patricia. Gros bisous

      J'aime

  3. Tout comme toi j’aime beaucoup la cuisine provençale et l’huile d’olive, quand elle est excellente, peut à elle seule faire tout le plat ! J’en ai ramené de mes vacances mais elle peut être tellement chère parfois. C’est un chouette partenariat que tu as eu. Le céleri est un légume qui s’accorde bien avec le poisson, je ne le cuisine pas de cette manière, mais il faudrait que j’essaye. Pour d’autres légumes, j’ai remarqué que la cuisson au four leur réussit bien. Une très belle recette, merci Claudine ! Gros bisous et bonne soirée

    Aimé par 1 personne

    • Exactement !! C’est vrai que dans ce cas elle est très chère c’est la raison pour laquelle, moi j’en ai 3 sortes. Une basique pour cuire mes plats, une plus goûteuse que je réserve aux salades de crudités et de temps en temps je me fais plaisir avec une petite bouteille d’une très bonne huile que je réserve simplement pour sublimer un plat en ajoutant juste quelques gouttes ! C’est ce que je vais faire avec celle que l’on vient de m’offrir car elle est trop bonne !
      Pour le céleri c’est la première fois que je fais mon céleri comme ça. C’est mon mal aux mains qui m’y a poussé. Mon mari l’a coupé en morceaux et épluché et en le coupant avec la mandoline c’était parfait, mais je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi bon comme ça. Il faut dire qu’avec ces quelques gouttes d’huile et l’ajout de ce confit j’ai bien été aidée. Merci Laurence !! Gros bisous, bonne soirée aussi

      Aimé par 1 personne

  4. Tu prêches une convaincue en ce qui concerne la cuisine du sud-est !! Quant à ta daurade, elle est sublime, juste cuite comme il faut, sans oublier la petite touche de piment d’espelette … Il faudra que j’essaie le céleri cuit de cette façon !! Et bravo pour ton joli partenariat ! Gros bisous

    Aimé par 1 personne

    • Lorsque la cuisine du Sud-Est offre des ingrédients de qualité comme ceux là c’est à tomber par terre !! Tu te rend compte un plat plus que simple et pourtant il s’est révélé fabuleusement parfumé ! J’adore ces parfums !! C’est la première fois que je fais mon céleri comme ça. C’est mon mal aux mains qui m’y a poussé. Mon mari l’a coupé en morceaux et épluché et en le coupant avec la mandoline c’était parfait, mais je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi bon comme ça ! a refaire !!! Merci Brigitte ! gros bisous

      J'aime

    • Cette façon de le cuire était une première pour moi mais je t’assure que je le referais ! c’était vraiment délicieux avec ce confit d’olive ! Un plat sain, facile à faire et pourtant tellement bon qu’il a tout pour plaire !

      J'aime

    • Ce sont ces parfums qui font le bonheur de ce plat !! Cette façon de faire le céleri (et pas le fenouil) était merveilleusement bonne ! je le referais !!
      J’ai hâte de voir ce que tu as concocté pas trop compliqué j’espère ! j’ai de plus en plus de mal à faire des plats qui demandent beaucoup de temps… Gros bisous

      J'aime

    • Quand les produits sont de qualités, il n’y a nul besoin de faire compliqué ! on se régale rien qu’en les dégustant !! beaucoup de parfums ce plat ! merci Myriam ! bisous

      J'aime

Vous aimez ? Dites le moi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :