Keshke le rescapé !

Keshke le rescapé !

Vous devez bien vous demander pourquoi j’ai intitulé ce plat comme ça ? je vais vous l’expliquer après que je vous aurais dit qui m’a inspiré ce plat. C’est après l’avoir vu, que dis-je, plutôt admiré chez Marlyzen (Marlyzen Cuisine revisitée) que j’ai eu très envie de le réaliser c’est souvent d’ailleurs comme ça lorsque je passe la voir. J’avais lu que cette recette venait de chez mon autre amie Laurence ( plaisir et équilibre), ce qui m’étonnait car je ne m’en souvenais plus du tout. Curieux ??? après avoir regardé j’ai vu que l’explication venait du fait que j’étais en vacances, j’étais donc passée à côté. Bref je me suis décidée me disant que ce devrait être super puisque cela venait de chez deux excellentes cuisinières ! Mais pourquoi le rescapé ?

J’ai souvent la fâcheuse habitude de lire les recettes en diagonale. Là je n’aurais pas du. J’ai commencé donc ce plat en faisant cuire mon boulgour dans de l’eau qui, a bien sûr débordée et qui a coulé non seulement le long de mon nouveau four mais également à l’intérieur des vitres ! pfff ! l’horreur ! Il a fallu démonter la porte car les vitres de ce four ne peuvent se retirer qu’une fois la porte démontée !! grrr !  Je ne vous dis pas comment mon mari rouspétait car j’ai du faire appel à lui bien sûr ! Bref, ça nous a pris un bon moment car impossible de comprendre sur la notice comment on devait la démonter, comment retirer les vitres et ensuite comment tout remonter. On a enfin réussi mais j’ai bien cru qu’il allait falloir que j’appelle le réparateur !!! mon mari est parti à son vélo en colère car je l’avais mis en retard et moi j’ai repris ma recette ! et là qu’est ce que vois ? je vous le donne en mille :  il ne fallait pas faire cuire le boulgour !! Tout ce cirque pour rien. Je pense que là vous êtes mort(e)s de rire ? je vous comprends mais je vous assure que moi je n’en avais pas envie. Je me serais mis des claques !  Enfin je suis têtue, je ne vous expliquerais pas ce que j’ai fait mais ce Kehske Syrien a bel et bien été sur notre table lorsque mon mari est revenu de son vélo ! 

Ce que j’en pense

 J’avais réalisé ce plat pour le déguster en accompagnement de grillades de porc qui se sont bien évidemment terminées sur mon grill ! c’était la journée ! Heureusement ce Kehske n’était pas raté, il était même très bon, arrosé avec ma bonne huile. C’est bien frais et super bien parfumé à la menthe, j’adore. Il a merveilleusement bien accompagné ces grillades. Bon quelque part tant mieux si j’ai fait cuire mon boulgour car en fait il faut préparer ce plat LA VEILLE pour que le boulgour ait bien le temps de gonfler et de s’humidifier de yaourt ! Allez-y continuez de rire !! n’empêche que si je ne l’avais pas fait cuire, on n’aurait pas pu le manger le midi. C’est un plat qui aurait mérité avoir une meilleure cuisinière que moi car pour une fois, je n’ai pas cuisiné avec amour, trop énervée trop stressée ! Merci mes amies, c’est une belle découverte, je la referais, cette fois dans le calme et avec le sourire pour encore mieux l’apprécier ! 

Ingrédients pour 2/3 personnes ( à faire la veille)

  • 75 g de boulghour
  • 2 pots de yaourt grec
  • 1 petit oignon (pour moi 2 échalotes assez grosses)
  • 30 g de noix
  • Une dizaine de feuilles de menthe fraîche
  • Huile d’olive de Nyons AOP des huileries richard
  • Fleur de sel – Poivre au moulin de Sichuan

Déroulement de la recette

  1. Eplucher les échalotes et les ciseler
  2. Ciseler la menthe après l’avoir lavée
  3. Couper grossièrement les noix en les plaçant dans un torchon puis en tapant dessus avec quelque chose de lourd (pour moi une rouleau à pâtisserie)
  4. Rincer abondamment le boulgour, placé dans une passoire, à l’eau froide puis l’égoutter et le verser dans un saladier
  5. Ajouter les échalotes ciselées, la menthe et deux cuillerées à soupe de noix hachées.
  6. Réserver le reste des noix.
  7. Saler et poivrer
  8. Verser un pot de yaourt grec. Bien mélanger le tout
  9. Filmer et placer au frais pour un minimum de 5 h (le mieux est tout une nuit)
  10. Le lendemain ajouter le 2ème pot de yaourt
  11. Mélanger le tout soigneusement.
  12. Décorer le plat avec des feuilles de menthe et le reste de noix
  13. Arroser généreusement le tout d’huile d’olive
  14. Déguster bien frais, soit à l’apéro avec des tartines grillées ou en accompagnement d’une viande grillée

Les conseils et les astuces de Gut

Inutile de vous conseiller de ne pas oublier que ce plat se fait avec du boulgour sans cuisson je pense !! N’hésitez pas à bien le parfumer avec de la menthe et avec de l’échalote ou de l’oignon et choisissez une huile d’excellente qualité comme celle utilisée ici.

Difficulté :

54 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Toque de Choc ! dit :

    l’histoire qui va avec ta recette m’a tellement fait rire ! tu reconnais une bonen cuisinière à son talent pour rattraper ce genre de bétises 😉 tu es vraiment exceptionnelle Claudine !

    Aimé par 1 personne

    1. Gut dit :

      Tu as raison de rire Chrsitelle ! il faut être tout de même un peu gourde pour faire ce genre d’exploit ! heureusement qu’à son retour Mr Gut avait tout de même quelque chose à manger car sinon… Merci tout plein christelle c’est trop gentil ! bisous

      J'aime

  2. Je suis soulagée de voir que je ne suis pas la seule à avoir des aventures avec les recettes, ça me rassure! Et je garde celle ci…..en espérant que tes erreurs me serviront à ne pas en commettre!
    Merci!

    J'aime

  3. So-CuiZine dit :

    Oh je me souviens de cette mésaventure ahahah tu me l avais dis dans un comm oh qu est ce que j ai pu rire.. Si tu n’existais pas il faudrait t inventer..
    Tu ne connais pas la meilleure ?? Je n étais pas abonnée a ton blog.. Shame on me.. Desole, mais j ai de suite rectifié la donne ouf..
    Et au passage, je ne connais pas cette salade mais elle me fait de l oeil la coquine..

    J'aime

  4. J’avais repéré aussi cette recette chez Laurence, mais pas encore l’occasion d’essayer.. Vous avez dû vous régaler !
    Tu as effectivement eu ta « mauvaise journée cuisine » ce jour là.. cela arrive malheureusement .. Pour ma part, même quand j’essaye de bien lire les recettes, cela m’arrive de faire des bourdes monumentales Surtout en pâtisserie ! Mais c’est ce qui fait apprécier quand on réussi à la perfection, non ? 😉

    J'aime

  5. AH, comme ça tu nous lis en diagonale, j’en apprends de bien belles !!! (Je plaisante, bien sûr, nous sommes sûrement toutes et tous un peu semblable. En tous les cas, c’est la galère ! Heureusement que vous vous êtes régalés !!! Gros bisous Claudine et excuse-moi car j’ai bien rigolé de ta mésaventure 😜

    J'aime

  6. C’est celui là que je cherchais ! Le rescapé ! Alors c’est du Keshke au boulghour cuit.
    Mon Dieu Claudine ! En te lisant, j’ai imaginé la scène dans la cuisine … hahahahah heureusement que ton plat est bon tout de même !
    Un jour j’ai fait un cake aux carottes, pour le glaçage, il fallait mettre 1 tasse de sucre glace avec le cream cheese. Au moment de déguster, ça avait un goût bizzarre… J’ai été vérifier et j’ai compris quand j’ai vu le paquet … j’ai mis de la maizena ! hahaha
    Bonne journée Claudine ! Gros bisous

    J'aime

  7. Je n’avais jamais vu cette recette et cela me tente bien! La cuisson sans feu façon taboulé me plait beaucoup surtout là avec le yaourt grec! Bises

    Aimé par 1 personne

    1. Gut dit :

      C’est à faire la veille. Servi bien frais et bien mentholé c’est sympa avec une viande grillée. Merci Emeline. Gros bisous

      Aimé par 1 personne

  8. Catalina dit :

    tu m’as fait rire, tu vas te rappeler de cette recette c’est sur hi hi ça doit être trop bon en tout cas
    bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Gut dit :

      Ca c’est sur ! Je ne risque pas de l’oublier. Enon tout s’est bien terminé et on a bien mangé!! Gros bisous

      J'aime

  9. Rita Siffert dit :

    et puis ça rassure de ne pas être la seule à lire les recettes en diagonale….ça m’arrive tout le temps puis vite….faut improviser pour rattraper le coup ! Allez….la cuisine c’est aussi le partage des ratages (même si le résultat pour toi est plus que réussi ! )bises

    Aimé par 1 personne

    1. Gut dit :

      merci c’est gentil !! je n’ai bien épongé pour qu’il ne soit pas humide du tout et du coup comme il avait déjà bu pas mal d’eau, je n’ai mis qu’un seul pot de yaourt au lieu de deux. C’était sympas comme petit plat ! Bisous rita, bonne soirée

      J'aime

  10. Anne dit :

    J’ai bien rigolé en lisant ta recette. Parfois en cuisine on cumule les problèmes. Heureusement que tu as trouvé ça bon, pas sure d’avoir envie d’essayer 😀

    Aimé par 1 personne

    1. Gut dit :

      Oui tu as vu comment on peut se créer des problèmes lorsqu’il n’y en a pas ? je suis débile !
      Eh bien moi je ne te dis pas que j’en mangerais tous les jours, mais quand il fait chaud avec une plancha ou un barbecue c’est très sympa ! merci anne

      J'aime

  11. Coucou Claudine, trop forte ta mésaventure avec ce keshke! Je me souviens d’avoir fait la même erreur avec un taboulé qui devait gonfler à froid quand j’avais 19 ans… Je me méfie de la semoule et du boulgour depuis et je contrôle toujours la recette avant de cuire hihi^^ Mais comme toi je lis souvent un peu vite, et c’est comme ça que les erreurs arrivent, enfin tu as bien sauvé la situation c’est l’essentiel, et tu as trouvé une variante plus rapide de la recette au passage! bisous!

    Aimé par 1 personne

    1. Gut dit :

      Merci Marie c’est gentil de me dire qu’en fait j’ai trouvé une façon de faire plus rapide. Je pense effectivement qu’avec des plats à la semoule et au boulot je ferais attention ! Bonne journée. Gros bisous

      J'aime

  12. samar dit :

    coucou Claudine
    quelle galère bon au moins ton mari est plus patient que le miens car je dois tout faire toute seule et surtout si la bêtise vient de moi hahaha en tout cas il donne envie ton rescapé 😉
    bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Gut dit :

      Patient mon mari ? tu plaisantes ? non ce n’est pas sa qualité première comme tous les hommes d’ailleurs… je ne peux plus faire quoique ce soit qui demande de me baisser, de porter, de forcer, alors il avait intérêt à m’aider sinon j’aurais fini par me faire très mal et il aurait eu plus d’ennuis après encore. Je ferais TRES attention la prochaine fois que j’aurais à me servir de semoule ou de boulgour et tout ce qui va cuire dans l’au (ce que est rare chez moi) ce sera sur le feu du fond ! gros bisous ma samar

      J'aime

  13. zika dit :

    Une découverte pour moi, çà doit doit être super bon, en tout cas ton assiette me fait baver, merci du partage ma Gut, bisou !

    Aimé par 1 personne

    1. Gut dit :

      De rien ! C’est très bon ! Et l’été ce doit être encore mieux. Gros bisous

      J'aime

  14. Michelle dit :

    le titre de la recette m’a intriguée, et c’est vraiment original , je pense que tu as aimé malgré ton petit souci. bonne journée

    J'aime

  15. J’ai vraiment bien rit en lisant la recette. Visiblement tu t’es bien régalée. Je testerai cette recette à l’occasion cette été. Gros bisous Claudine.

    J'aime

  16. Oh la la décidément je dois te porter la poisse car c’est la deuxième fois qu’il t’arrive des malheurs quand tu prépares un plat de mon blog ! La dernière fois c’était ton doigt avec l’agneau et maintenant ton nouveau four ! Tu as dû être folle de rage quand tu t’es aperçue que le boulghour ne devait pas être cuit. Heureusement que tu as trouvé ce plat bon !!! Comme tu décris si bien la scène, j’imagine presque la tête de ton mari et la tienne bien que je n’ai jamais vu vos visages… Tu m’as bien eu, j’étais à mille lieux de penser que c’est cette recette que tu avais choisie de faire quand tu m’avais dit qu’il y avait une deuxième recette à moi en stock ! En tout cas un grand merci Claudine d’avoir choisi cette recette et bien sûr je te prends une photo pour ma prochaine mise à l’honneur. Bel après-midi Claudine, je t’embrasse

    Aimé par 1 personne

    1. Gut dit :

      Je ne l’avais pas vu chez toi car j’avais les filles à cette époque. Ce qui fait que lorsque j’ai vu chez Marlyzen je me suis dit mais ce n’est pas possible je m’en souviendrais ? j’ai cherché et moi c’était bien de chez toi que partait cette recette !! Du coup de tentée je me suis dit qu’il me fallait le faire !
      Ne pense surtout pas que tu me porte la poisse ! je ne regrette absolument pas tes recettes ! grâce à elles je découvre de bons plats ! Celui-ci nous a bien plu, même s’il n’était pas fait dans les règles de l’art. Je le referais car l’été avec de bonnes grillades c’est l’idéal ! Merci tout plein Laurence ! je t’embrasse

      Aimé par 1 personne

  17. Marlyzen dit :

    J’ai bien ri Claudine ! Tu sais quoi ? Tu as inventé le concept du « keshke express » avec boulgour cuit ! C’est parfait ainsi aussi 🙂 Merci d’avoir testé en tout cas !
    L’eau qui déborde et coule dans le four, je connais… Cela avait fait sauter les plombs chez moi, j’ai sorti le sèche-cheveux pour tenter de gagner du temps mais tu parles… Il a fallu attendre que tout sèche, je n’ai pu utiliser ni mes plaques ni mon four. Ma fille a pleuré en me disant « Maman, qu’est-ce qu’on va manger ? Des cacahuètes ?! », j’ai vraiment ri dans mon « malheur » ! Bisous !

    Aimé par 1 personne

    1. Gut dit :

      Tu as le droit de rire devant une telle idiotie de ma part ! Tu aurais vu le cirque ! mon mari furieux qui râlait, moi désolée car je voyais mon four tout neuf déjà sali sans pouvoir le nettoyer… oui le cirque et tout cela en plus pour rien ! Je l’ai ensuite bien égoutté et même mis dans un torchon pour bien le sécher et je n’ai mis qu’un seule pot de yaourt bien sûr ! Comme cela j’ai pu manger ce Keshke ! Mon mari l’a apprécié aussi ouf ! il n’aurait plus manquer qu’il n’aime pas ! C’était une sacré aventure mais je ne suis pas prête d’oublier qu’il se fait la veille et sans cuisson !! Merci Marlyzen pour ce bon petit plat !
      Je vois que toi aussi tu as connu ce problème ? ça ne m’étais jamais arrivé ! j’ai pourtant 69 ans ! ton aventure me fais froid dans le dos aussi ! je t’assure que ce qui va cuire dans l’eau (c’est rare car je fais plutôt vapeur) je prendrais le feu du fond !! gros bisous Marlyzen !

      J'aime

  18. Sule dit :

    Bonjour Ça peut etre le cousin de « keshkek » qui est le plat speciale des banquets de noces en Anatolie..Ici une recette en anglais Mais l’originale recette est plus compliqué et dure a realiser. La viande et les cereales doivent etre melangé comme une sorte de pommade a force d’etre cuit et travaille longuement Ça vaut la peine d’ examiner
    Beef Keshkek Recipe
    1,5 cups barley,
    300 gr beef, cut into large cubes,,
    7-8 cups hot water,
    1/4 cup vegetable oil,
    2 tsps grounded red pepper,
    Salt and black pepper to taste.
    Preparation:

    Wash and drain barley,
    Place beef and barley into a pressure cooker,
    Add water and cook for 45-50 mins.,
    Open the lid and drain water, but not throw away,
    Place cooked beef and barley in a skillet pan and add 2 cups of the water you drained,
    In medium heat cook constantly stirring until the mixture gains a form like gum,
    Add salt and pepper and remove from heat,
    In a sauce pan heat vegetable oil and add grounded red pepper,
    Cook for 2 mins,
    Place the meal into a service plate and spread over oil with red pepper.

    Aimé par 1 personne

    1. Gut dit :

      Heu… je pense que je préfère ma version ! elle est plus simple !! merci

      J'aime

  19. jackie dit :

    Beaucoup d’humour ma Claudinette et je n’ai pu m’empêcher d’imaginer la scène et de sourire en me disant que mon gourmand aurait eu peut-être la même réaction, je l’aurais aussi dérangé en plein travail. Mais bon l’essentiel c’est que ce plat fut apprécié. J’avais quant à moi vu que le boulgour ne se cuisait pas ce qui m’avait surpris. Gros bisous ma Claudinette . Bonne route

    Aimé par 1 personne

    1. Gut dit :

      De l’humour j’en ai eu après coup mais pas sur le moment je dois le dire ! je ne voulais pas attendre pour le nettoyer et que l’eau qui s’était introduite fasse plus de dégâts, il est tout de même tout neuf. Ce n’est déjà pas simple de démonter les vitres mais là en plus il fallait démonter la porte ! Oui pour ce genre de choses nos hommes n’ont aucune patience .. ! Voilà ce que c’est de lire les recettes en diagonale ! Enfin maintenant je ne referait plus la bêtise ! merci ma Jackie ! gros bisous

      J'aime

  20. lolo1501 dit :

    Ah la la ma pauvre Gut ! En effet il t’a fait des misères ce keshke mais en attendant il a réussi a vous régaler et c’est bien là l’essentiel non ? En tout cas je met de côté pour cet été parce que je pense que cela pourrai nous plaire ! Des bises ma Gut !

    Aimé par 1 personne

    1. Gut dit :

      Pfff ! quelle galère tu n’imagine même pas ! J’espère que tu as bien lu et compris : on ne cuit pas le boulgour et on le fait la veille !! 😉 oui c’est frais et bien bon . surtout quand il fait beau nous n’avons pas eu cette chance ! gros bisous ma lolo !

      J'aime

  21. thithoad dit :

    ah oui effectivement que d’aventures! bon ben oui j’ai souris !!
    en tout cas ce plat donne envie d’être réalisé et on pensera à toi !!
    bonne journée

    Aimé par 1 personne

    1. Gut dit :

      je me doute ! cuire quelque chose qui ne doit pas l’être et faire des cata en plus quelle gourde !! Sinon oui c’est un bon petit plat pour l’été !! merci beaucoup ! bises

      J'aime

  22. delphine dit :

    Oh la belle faute!!! quelle aventure Bien sûr…Désolée Bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Gut dit :

      Ca m’arrive aussi va ! de plus en plus en vieillissant … les doigts vont plus vite que le cerveau !! 🙂

      J'aime

  23. delphine dit :

    Oh la la quel aventure, je comprends mieux le titre, c’est vrai que tu me fais rire, mais ce n’est pas drôle pour toi..Ma pauvre le carnage dans ton four, heureusement que ton mari était là.
    Mais vous avez réussi à vous régaler c’est l’essentiel..Merci ma chère Claudine de nous partager cette belle recette
    Bisous et bon mercredi

    Aimé par 1 personne

    1. Gut dit :

      Je ne t’en veux pas car j’aurais fait la même chose si cela était arrivé à quelqu’un d’autre ! Oui heureusement que je m’y étais pris assez tôt ! je voulais qu’il soit bien frais. Du coup mon mari n’était pas encore parti. Il y en avait partout et comme mon four était neuf je ne voulais pas laisser l’eau en mettre partout !
      C’était sinon bien sympa avec une viande grillée et si on avait pu se faire une plancha avec ce plat et le manger dehors au soleil là ça aurait été vraiment top ! merci Delphine ! gros bisous

      J'aime

  24. Oh ma Claudine tu me fais rire (même si cela ne vous a pas fait rire vue le basard que cela a engendré). Un beau plat avec une histoire dont vous vous souviendrez.
    Bonne journée
    bises

    Aimé par 1 personne

    1. Gut dit :

      C’était le bazar oui comme tu dis ! Je referais ce plat tranquillement la prochaine fois et crois moi je me souviendrais qu’il ne faut pas cuire le boulgour et qu’il faut le préparer la veille !! gros bisous christelle !

      J'aime

  25. C’est mon défaut aussi de lire en diagonale. C’est comme cela qu’on a toutes des recettes différentes mais le résultat est souvent là. Tu as raison, quand c’est au dernier moment, ca peut stresser. Ah on en vit des aventures dans nos cuisines. Gros bisous Claudine 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Gut dit :

      Oui en général on prend l’idée et on le fait à sa manière ! mais là c’est important de savoir qu’il fallait le faire la veille et qu’il ne fallait pas le faire cuire ! Qu’elle andouille je suis ! Enfin j’ai réussi à faire ce Keshke tout de même heureusement ! Je n’imagine même pas si j’avais eu du monde ce jour là dans quel état j’aurais été ! Gros bisous martine !

      J'aime

  26. Tu m’as bien fait rire, mais il y a des jours comme ça où on a envie de retourner se coucher 🙂 Mais tu as bien retourné la situation pour terminer par un régal! Gros bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Gut dit :

      C’est permis Michèle de rigoler car franchement j’ai été bien idiote sur ce coup là ! Oui il y a des jours sans et celui là en était un. Heureusement que ce n’était pas fichu, c’était même bien bon. Gros bisous Michèle

      J'aime

  27. mamancadeborde dit :

    Et bien dis moi il t’aura donné du fil a retordre ce plat ! Quand ça commence mal c’est toujours difficile pour moi ! De mauvaises ondes sans doute. En tout cas tu t’en es bien tiré pour finir. Bravo pour cette performance ! Bises

    Aimé par 1 personne

    1. Gut dit :

      Plutôt oui ! je ne risque pas pour la prochaine fois d’oublier qu’il faut le faire la veille et ne pas le faire cuire ! Mais j’étais dans un bel état ! je n’ose imaginer si j’avais eu du monde le midi ! Je le referais, cette fois correctement et lorsque nous aurons du soleil pour profiter d’une belle grillade à la plancha !! merci séverine ! gros bisous

      J'aime

  28. manueb dit :

    oh la la… ton mari était furax……
    bon j’ai bien compris ce boulgour ne doit pas cuire !
    ça a l’air frais et délicieux, belle recette pour l’été !

    bonne journée
    manue 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Gut dit :

      Oui il était furax car j’ai du faire appel à lui et qu’il se mettait en retard ! Oui le boulgour ne doit pas cuire et il doit être fait LA VEILLE ! pour avoir le temps de bien s’humidifier du yaourt !! Moi je ne risque pas de l’oublier ! gros bisous manue !

      J'aime

  29. Que d’aventures autour de ce plat dis moi !!! C’est vrai qu’il m’est arrivé de lire en diagonale aussi des recettes et de devoir rattraper le truc après … Bisous et belle journée chère Claudine

    Aimé par 1 personne

    1. Gut dit :

      La plupart du temps ce n’est pas bien grave. On prend l’idée générale et on fait à sa façon mais là il était indispensable de savoir que l’on devait le faire la veille et que le boulgour ne devait pas cuire ! je ne risque plus maintenant de l’oublier ! merci sophie ! gros bisous

      J'aime

  30. Marion dit :

    Quelle aventure ! Il y a des fois comme ça, on a un mauvais karma en cuisine. Figures toi que j’ai croisé aussi cette recette et qu’elle m’a tapée dans l’oeil. Pour l’été (quand il fait chaud, on y croit), c’est parfait.
    Et en plus, il faut vraiment peu d’ingrédients.
    Merci pour ce beau plat, la persévérance ça pait !
    Bisous et bonne journée.

    Aimé par 1 personne

    1. Gut dit :

      Heureusement que mon mari était encore là et heureusement que je n’attendais pas du monde à manger car j’étais dans un bel état ! Le stress aurait été encore bien plus important ! Je referais ce plat et cette fois en le débutant la veille comme c’est préconiser et sans faire cuire le boulgour ! C’est un plat effectivement pour toi Marion ! Merci beaucoup ! bonne journée

      J'aime

Vous aimez ? Dites le moi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.