Aller au contenu principal

Fenouil confit ail et sarriette pour partir en Provence

Pour illustrer le CMUM de ce mois de Juin choisi par Manon (Les jolies frambroisesMettons nous au vert, j’ai choisi cette fois de faire un légume. Le fenouil !  J’aime ce légume qui sent bon la Provence ! Du coup pour le parfumer il me fallait quelque chose avec une saveur puissante et… Provençale ! Quoi de mieux que de choisir la Sarriette et son goût épicé proche du thym ? La dernière fois que je l’avais utilisée c’était pour réaliser mon plat de Lentilles vertes du Berry patates douces et sarriette, ça c’était révélé trop bon ! ! J’ai hésité à faire mon fenouil au four et puis je me suis dit que de le faire confire serait une bonne idée pour que les saveurs de la Sarriette puisse se développer avec une cuisson à l’étouffée.

LA RECETTE

Ingrédients

Pour : 2 personnes

  • 2 fenouils
  • 2 gousses d’ail
  • 3 brins de Sarriette
  • 1/2 citron
  • Huile d’olive
  • Fleur de sel – Poivre au moulin

Préparation

  • Éplucher les gousses d’ail, retirer le germe et le couper très finement .
  • Couper les tiges des fenouils ainsi que les bases
  • Couper les fenouils en lamelles très fines à l’aide d’une mandoline
  • Mettre un filet d’huile d’olive dans une sauteuse et ajouter l’ail
  • Ajoutez les morceaux de fenouil. Arroser de jus de citron
  • Rincer la Sarriette et effeuiller 2 brins sur les fenouil
  • Ajouter le dernier brin en entier
  • Laisser le fenouil prendre de la couleur. Saler et poivrer.
  • Couvrir et laisser cuire tranquillement jusqu’à ce que le fenouil soit fondant
  • Retirer alors le couvercle et poursuivre la cuisson jusqu’à ce que le fenouil soit doré. Remuer souvent pur éviter qu’il n’attache.
  • Mettre le fenouil dans un plat, ajouter un très léger filet d’huile d’olive
  • Servir le fenouil confit avec une viande ou un poisson

DIFFICULTÉ

Note : 1 sur 5.

Les conseils de Gut

Surveiller la cuisson, le fenouil doit prendre de la couleur mais ne pas brûler ! Vous pouvez ajouter un petit filet d’eau pour aider la cuisson ou si vous voyez que le fenouil commence à attacher un peu !

Ce que j’en ai pensé ?

Comme je m’y attendais la sarriette a bien parfumé ce plat ! le fenouil et sa saveur naturelle anisée s’est divinement bien mariée avec la Sarriette ! J’avais bien réussi la cuisson, nous nous sommes bien régalés. J’entendais presque les cigales ! il faisait soleil c’était très agréable ! Encore un plat que je suis heureuse de dédier à Cuisinons de saison pour illustrer le fenouil

Je dédie ce plat au CMUM de ce mois de juin, organisé par mes mes amies Nath  « Une cuisine pour Voozenoo »   et  Viviane « Quoi qu’on mange ?

51 Comments »

    • Avec plaisir Mario ! jusqu’ici j’adorais la cuisson au four pour le fenouil mais je dois dire que j’ai été aussi conquise par ce mode de cuisson ! Il faut juste le tailler très finement à la mandoline ! bonne fin de journée gros bisous

      J'aime

  1. Une cuisine bien de chez moi 🙂
    J’adore entendre les cigales quand je cuisine de bons petits plats pleins de soleil et de parfum .. enfin, ça c’était avant.. maintenant, j’entends les vaches meugler !! lol …
    La sariette ou « pèbre d’ail » (poivre d’âne) comme on l’appelle chez nous est un vrai plaisir olfactif.. surtout quand tu la cueilles bien fraiche dans la garrigue, sur le plateau de l’estaque en allant faire le chemin de Paul Cezanne …
    Merci pour ta participation,
    Gros bisous

    Aimé par 1 personne

    • C’est viviane qui m’a dit que tu étais de Provence ! quelle chance, j’aurais bien aimé y habiter et le climat m’aurait été plus bénéfique que celui des Landes beaucoup trop humide mais dans la vie on le choisit pas forcément… J’aime aussi beaucoup la région où tu es actuellement ceci dit
      Ce plat de fenouil m’a beaucoup plus et ce mode de cuisson également c’est à refaire !! Merci Natly ! gros bisous

      J'aime

      • Et ouiii, je suis une vraie petite Provençale…
        En faisant ma genealogie, je suis remontée jusqu’en 1345 !! sur la branche de mon arrière grand-père paternel et ce n’est qu’en Provence !! Auriol, Roquefort la Bedoule, Cassis, Marseille etc … (là où je suis née et où j’ai vécu 43 ans)… et ensuite, les branches partent en Italie du côté de mes grands parents maternel et Corse du coté du côté du père de mon père.. Bon en gros, on est du Sud, de la Provence 😀 alors quand tu cuisines la Provence, tu ne peux que toucher mon coeur ❤
        Gros bisous

        Aimé par 1 personne

    • Il faut vraiment avoir des tranches très très fines coupées à la mandoline sinon le résultat n’est pas le même. Après une petite cuisson lente à l’étouffée mais à surveiller car ça peut brûler vite ! Merci babeth

      J'aime

    • Moi aussi je l’aime beaucoup mais je le fait plus cuit que cru néanmoins. Ce petit plat était tout simple mais il était bien fondant et bien parfumé ! Gros bisous ma gentille assia

      J'aime

  2. Encore une belle participation à ce défi Claudine. Tu nous régale dites donc. Je n’ai cuisiné qu’une fois le fenouil et encore il était cru et en salade. Il faudrait que je teste chaud, je pense que ça me plairait beaucoup, mais cru ou chaud mon mari déteste ça, avec son goût anisé
    Bonne nuit bises

    Aimé par 1 personne

    • Tout le monde ne l’apprécie pas mais si tu le cuisines un jour et si tu veux plus l’apprécier je te conseille de le couper à la mandoline ! on peut ainsi beaucoup mieux le faire cuire. Bien parfumé avec des herbes ou des épices son petit goût anisé marche bien avec ! merci Elo gros bisous

      J'aime

    • Il ne plait malheureusement pas à tout le monde ! si tu l’aime je te conseille ce mode de cuisson. Coupé très finement à la mandoline avant c’est super ! merci chris ! gros bisous

      J'aime

    • Oui avec le poisson c’est top ! Il faut que les tranches soient bien fines ! la mandoline est indispensable !
      Ce plat rappelle à Sofia un savon de marseille bon … il ne faut pas la contrarier !! elle est rigolote !! Merci Chantal gros bisous

      J'aime

    • Ca change un peu de le cuisiner ainsi mais il faut vraiment que les tranches soient bien fines ! La mandoline me semble indispensable ! Merci ma christelle gros bisous

      J'aime

  3. Coucou ma Gut,
    Comme toi j’aime beaucoup les plats qui sentent bons la Provence.
    En te lisant, ne ris pas hein mais, je me suis vue à Salon de Provence (chepa pourquoi moi qui connait plus Aix et Marseille lol), je ne sais pas pourquoi j’ai revu ce fameux rond point avec l’énormeeeeeezz savon écrit dessus Salon de Provence lol il m’a marqué lui. Enfin, tout ça pour dire que ton plat me ravie. Tu sais que j’ai un sachet de sariette séchée et je t’assure je ne savais pas quoi en faire finalement, je me demandais le goût que cette herbe a. Bon, maintenant que tu me dis qu’elle se rapproche du thym alors là elle ne peut que me plaire.
    Merci ma Gut pour tout tes précieux partages.
    Bises, Sofia.

    Aimé par 1 personne

    • Non promis je ne ris pas ! je …. souris ! Il suffit parfois d’un mot d’une image pour se voir transporter dans un autre monde ou un rêve ! mon fenouil te rappelle un savon de Marseille eh bien pourquoi pas , 😂.🤣.😃.😄.😅
      N’empêche que c’était fameux ce plat ! une bonne façon de déguster le fenouil ! Pour la Sarriette je pense que tu devrais aimer, même si je ne l’ai jamais mangée séchée. Parfois les goûts sont différents.. Merci So ! bisous bisous

      J'aime

Vous aimez ? Dites le moi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :